Le Parcours 2018

Présentation du Parcours

 

Le parcours du Marathon Seine-Eure 2018 a été revu en 2018 pour offrir les meilleures conditions de course à chaque participant. Extrêmement plat (altitude du départ : 25 m, altitude de l’arrivée : 10 m), le dénivelé positif cumulé n’est que de 37m.   Comme vous pouvez le constater, le marathon Seine-Eure est propice à la réalisation de grandes performances.

Coureurs confirmés et amateurs devraient donc y trouver les conditions idéales pour améliorer leur record personnel !

Le départ du marathon est donné à 9 h 30 avec le marathon duo en relais (départ à 9 h 00 pour l’Ekiden) depuis le petit village d’Amfreville sur Iton. Les participants se dirigent ensuite vers Acquigny, franchissent l’Eure et obliquent à gauche pour entrer dans le charmant village de Pinterville. Quelques centaines de mètres plus loin, ils empruntent la voie verte qui longe la N154 pour arriver dans Louviers. C’est ensuite un passage urbain dans Louviers et Incarville, avant de retrouver la campagne au 15ème kilomètre.
Après avoir traversé Saint Etienne du Vauvray (mi-course) et Saint Pierre du Vauvray, les concurrents  bifurquent après les « hauts prés » et se dirigent vers Portejoie. Circulant entre les étangs et la Seine, ils rejoignent ensuite le petit village de Tournedos puis le Mesnil de Poses  et, accompagnés par la Seine, ils empruntent le chemin du halage jusqu’aux écluses. Ce tronçon d’environ 2500 m ravira les amoureux d’authenticité : nature préservée, vieilles pierres, bateaux… La cité batelière possède un charme fou. Attention ! Une traversée intempestive de canards n’est pas à exclure…
A la sortie de Poses, au camping, les  coureurs traverseront le Parc de Loisirs en empruntant les chemins qui longent l’étang des deux amants avant de sortir au niveau du ball trap. Direction Val de Reuil, via Léry. Nous ne sommes plus très loin de l’arrivée.
La dernière partie du trajet s’effectue sur un tronçon de la voie verte, toujours en longeant l’Eure. Les concurrents courent sous les arbres avant d’entrer dans Val de Reuil et terminent maintenant face à l’arrivée qui se situe près du carrefour du théâtre  de l’Arsenal avant l’arrêt du chronomètre et l’heure du réconfort…

 

 

(Cliquez en haut à gauche pour afficher le menu & les détails)

Le Détail du Parcours Ekiden

.
Le départ de lEkiden 2018 est donné à 9 h 00 depuis le petit village d’Amfreville sur Iton. Survolant le bitume, le 1er relayeur se dirige ensuite vers Acquigny, franchit l’Eure et oblique à gauche où se situe le premier relais. Transmission de témoin.

Parti comme une bombe, le 2ème relayeur entre déjà dans le charmant village de Pinterville. Quelques centaines de mètres plus loin, il emprunte la voie verte qui longe la N154 pour arriver dans Louviers. C’est ensuite un long passage urbain dans Louviers avant le passage de relais du 15e kilomètre, situé devant la mairie d’Incarville.

Très en jambes, le 3e relayeur déboule dans Louviers avant d’attaquer la campagne jusqu’au 20ème kilomètre. Le témoin est donné en pleine nature, un kilomètre avant le semi-marathon. En route pour 10 bornes.

Après avoir traversé Saint Etienne du Vauvray (mi-course) et Saint Pierre du Vauvray, le 4e relayeur se dirige vers Portejoie pour remonter vers Tournedos.

Monté sur ressorts, le 5e relayeur bifurque à droite après le pont enjambant la Seine pour un petit tour dans le Mesnil de Poses puis retour vers le chemin de halage. Bienheureux celui – ou celle – qui a la chance de courir dans ce secteur ! Ce tronçon d’environ 2 500 m ravira les amoureux d’authenticité : nature préservée, vieilles pierres, bateaux… La cité batelière possède un charme fou. Attention ! Une traversée intempestive de canards n’est pas à exclure…

Devant le barrage de Poses, largement en avance sur ses estimations les plus folles, le 5ème relayeur transmet le témoin au 6e et dernier équipier qui rejoindra le parc de loisirs et longera ensuite l’étang des deux amants pour sortir au portail « ball-trap » avant de revenir vers Léry. Nous ne sommes plus très loin de l’Arrivée.
La dernière partie du trajet s’effectue sur un tronçon de la voie verte, toujours en longeant l’Eure. Remonté comme un coucou, le 6e relayeur court sous les arbres avant d’entrer dans Val de Reuil et apercevant l’arche d’Arrivée, il jette ses dernières forces avant l’arrêt du chronomètre et une véritable ovation de la part de ses coéquipiers !