Le Parcours

Agrandir la carte sur Google
Consulter le parcours sur Open Runner

Présentation du Parcours


Les parcours du Marathon Seine-Eure & de l’Ekiden
sont exactement les mêmes. Seule l’arrivée diffère puisque les concurrents franchissent leur propre ligne d’arrivée contigüe à celle des marathoniens.
Extrêmement plat (altitude du départ : 25 m, altitude de l’arrivée : 10 m), le dénivelé positif cumulé n’est que de 37m.
Coureurs confirmés et amateurs devraient donc y trouver les conditions idéales pour améliorer leur record personnel.

Le dénivelé positif cumulé, c’est l’addition de toutes les petites bosses sur les 42,195 km du parcours. Mais surtout, si nous enregistrons 26m de dénivelé positif jusqu’au semi-marathon, à cause des ponts à franchir pour passer l’autoroute, on ne compte plus que 11m de dénivelé sur la deuxième partie du tracé, soit environ 50 cm de « pente » au km ! Vous le constatez, l’Ekiden Seine-Eure est propice à la réalisation de grandes performances !

 

Le Détail du Parcours Ekiden

.
Le départ de l’Ekiden 2017 est donné à 9 h 00 depuis le petit village d’Amfreville sur Iton. Survolant le bitume, le 1er relayeur se dirige ensuite vers Acquigny, franchit l’Eure et oblique à gauche où se situe le premier relais. Transmission de témoin.

Parti comme une bombe, le 2ème relayeur entre déjà dans le charmant village de Pinterville. Quelques centaines de mètres plus loin, il emprunte la voie verte qui longe la N154 pour arriver dans Louviers. C’est ensuite un long passage urbain dans Louviers avant le passage de relais du 15e kilomètre, situé devant la mairie d’Incarville.

Très en jambes, le 3e relayeur déboule dans Louviers avant d’attaquer la campagne jusqu’au 20ème kilomètre. Le témoin est donné en pleine nature, un kilomètre avant le semi-marathon. En route pour 10 bornes.

Après avoir traversé Saint Etienne du Vauvray (mi-course) et Saint Pierre du Vauvray, le 4e relayeur se dirige vers Val de Reuil où il donnera le témoin en une fraction de seconde au lieu-dit « ULM ».

Monté sur ressorts, le 5e relayeur circule entre les étangs et rejoint ensuite le petit village de Poses où, accompagné par la Seine, il emprunte le chemin du halage jusqu’aux écluses. Bienheureux celui – ou celle – qui a la chance de courir dans ce secteur ! Ce tronçon d’environ 2 500 m ravira les amoureux d’authenticité : nature préservée, vieilles pierres, bateaux… La cité batelière possède un charme fou. Attention ! Une traversée intempestive de canards n’est pas à exclure…

A la sortie de Poses, largement en avance sur ses estimations les plus folles, le 5e relayeur transmet le témoin au 6e et dernier équipier qui longera ensuite l’étang des deux amants avant de revenir vers Léry au niveau du rond-point de la base nautique. Nous ne sommes plus très loin de l’arrivée.
La dernière partie du trajet s’effectue sur un tronçon de la voie verte, toujours en longeant l’Eure. Remonté comme un coucou, le 6e relayeur court sous les arbres avant d’entrer dans Val de Reuil. C’est ensuite une boucle urbaine d’environ 1,2 km dans la plus jeune ville de France, avant l’arrêt du chronomètre et une véritable ovation de la part des co-équipiers !